Démarche, cv bio

 

Ma pratique est ouverte et décloisonnée. Je porte un intérêt à ce qui change comme les flux, à ce qui se meut comme le corps. Je cherche à dévisager des seuils, topographier des interstices, révéler des points de bascule...

 

C’est une confrontation d'images et de sons, de métal et d’air, de durée et d’attention : une vibration, un rythme. Un élan plus fort que la gravité qui invite perpétuellement à s’arrêter.

 

Sculptures, performances, photographies, installations et vidéos appartiennent à ce même mouvement vital et poétique qui par- court les matières bruts et transformées, qui explore les conditions techniques, culturelles, sociales dont sont constitués ces assemblages que l’on appelle «réalité».

 

Jean Marc Munerelle - 2016 



TEXTES